Des diamants synthétiques créés
en laboratoire

Les premiers diamants synthétiques ont été créés en laboratoire dans les années 50, mais ont d’abord été réservés à l’industrie. La technologie s’est peu à peu perfectionnée, notamment depuis les années 90, et elle permet aujourd’hui à Culture GEMMES d’obtenir des diamants synthétiques absolument identiques aux diamants de mine : même matériau, même formule chimique, même brillance, même transparence, seule l’origine est différente.

Reproduire un miracle de la nature…

A l’origine, un diamant naturel n’est rien d’autre qu’un morceau de carbone pur. Dans les profondeurs de la terre, il arrive parfois que le carbone se transforme en diamant. Le processus de cristallisation se produit lorsque le carbone est soumis à des conditions extrêmes de température (1 400°C) et à une très haute pression (58 000 atmosphères), à des centaines de kilomètres sous terre.

…en laboratoire

Après plus de 50 ans de recherches, la science a réussi à reproduire ce phénomène naturel aléatoire en laboratoire. Quelques atomes de carbone sont placés dans les mêmes conditions de pression et de température, dans une presse high-tech. Plus besoin d’attendre 1 à 3 milliards d’années : 3 à 4 semaines suffisent pour voir se développer un diamant brut synthétique, identique en tous points à son modèle naturel.

La magie est toujours là

Pourtant, même dans les salles blanches des laboratoires de haute technologie où sont créés les diamants synthétiques, le hasard joue toujours un rôle ! L’expérience montre que des atomes de carbone placés simultanément dans les mêmes conditions ne donneront pas les mêmes résultats : à chaque fois, la surprise de découvrir un diamant synthétique unique en son genre est là… Derrière la prouesse technologique, l’alchimie mystérieuse qui transforme le carbone en pierre reste intacte.

Des diamants synthétiques cultivés en laboratoire Des diamants synthétiques cultivés en laboratoire

Des diamants synthétiques
certifiés

Les diamants synthétiques Culture GEMMES possèdent exactement les mêmes caractéristiques physiques (dureté), chimiques (inaltérables) et optiques (éclat) que les diamants naturels. Impossible de les différencier à l’œil nu ou la loupe de joaillier, même pour un diamantaire expérimenté.

Les diamants synthétiques de Culture GEMMES offrent toutes les garanties de confiance :

  • Chaque diamant synthétique Culture GEMMES de plus de 0,10 carat est identifié par une gravure laser (initiales CD) et seule une machine peut détecter son origine.
  • Tous les bijoux en diamants synthétiques Culture GEMMES sont certifiés par un laboratoire de gemmologie officiel et indépendant l'International Gemological Institute (IGI) : jusqu’à 0,50 ct = Certificat de Bijouterie, à partir de 0,50 ct = Certificat de Diamant.
  • La qualité des diamants synthétiques est estimée selon les critères classiques, les fameux 4 C : Carat (poids), Color (couleur), Clarity (pureté) et Cut (taille).
     

La seule vraie différence des diamants synthétiques, c’est leur prix. Et plus ils sont gros, plus la différence est importante.

Des diamants synthétiques certifiés Des diamants synthétiques certifiés

Dans la grande tradition
bijoutière française

Culture GEMMES est une marque de CEMPP, référence du bijou en France pour tous les professionnels depuis 1991. Entreprise familiale française et indépendante, CEMPP a construit sa réussite sur une expertise unique, qui s’appuie sur une connaissance du savoir-faire de la bijouterie (taille, sertissage…), un sens des tendances incomparable et des services à forte valeur ajoutée.

Connectée aux évolutions de la société et de la consommation, Eva, la fille du fondateur, incarne la nouvelle génération de jeunes entrepreneures. Très attachée à la dimension éthique et durable de l’entreprise, elle défend des valeurs humaines, qui se concrétisent à la fois à l’interne, dans un management bienveillant des équipes majoritairement féminines, mais aussi dans le lancement de Culture GEMMES, marque pionnière du diamant synthétique en France.